le systemd


terminal la ligne de commande sous debian

le systemd

systemd est un gestionnaire de système et de services pour Linux. Il est le système d’init par défaut dans Debian depuis Jessie.
Systemd est compatible avec les scripts d’init SysV et LSB. Il peut fonctionner comme un remplaçant de sysvinit.

Systemd :systemd (voir systemd-boot) s’appelait avant "gummibot"Le Micrologiciel : Lorsque matériellement vous allumez votre ordinateur,
c’est le premier programme à s’exécuter. En anglais on parle de firmware.
Astuce : On parle rarement de micro-logiciel, (et quelque soit son genre), on dira souvent BIOS par abus de langage
* BIOS, soit Basic Input Output System / Le système élémentaire des entrées et sortie

* systemd (pour « system daemon
* systemd se manipule grâce à la commande "systemctl".
* On utilisera le répertoire /etc/systemd/system pour stocker ses modifications et configurations personnelles,
ce qui a le gros avantage que ces fichiers ne seront pas effacés en cas de mise à jour du système.

Les unités
La configuration de Systemd se base sur des unités (units) qui ont un nom et un type. Ainsi, le fichier NetworkManager.service
définira l’unité de type service qui s’occupe de la gestion réseau ; de même, systemd-shutdownd.socket définira la socket pour l’arrêt.
La commande suivante vous listera les unités disponibles sur votre système :
systemctl -t help
Pour lister toutes les unités présentes sur le système, on fera
systemctl list-units
La commande systemd-analyze blame, permet de lister le temps de démarrage des différents services.
C’est assez pratique pour déterminer le ou les services qui mettent du temps à se lancer.
si je veux voir l’état du service ssh
le service systemd est il en cours d’exécution, je vérifie en tapant

Les unités

La configuration de Systemd se base sur des unités (units) qui ont un nom et un type. Ainsi, le fichier NetworkManager.service
définira l’unité de type service qui s’occupe de la gestion réseau ; de même, systemd-shutdownd.socket définira la socket pour l’arrêt.
La commande suivante vous listera les unités disponibles sur votre système :



Autres commandes systemd



En 2014, l a communauté Debian a organisé un vote controversé pour remplacer le système de démarrage (SysVinit) par systemd.
Cette décision n’a pas plu à une partie importante des utilisateurs, qui ont commencé à chercher des alternatives.
Devuan, un Debian sans Systemd
Artix Linux
Gentoo Linux
MX Linux

Où sont stockés les fichiers Systemd ?

Les conf situés dans /etc/systemd. Les fichiers unités sont stockés dans le répertoire /usr/lib/systemd
et ses sous-répertoires, tandis que le répertoire /etc/systemd/ et ses sous-répertoires contiennent des liens symboliques
vers les fichiers unités nécessaires à la configuration locale de cet hôte.
La copie du système des fichiers unitaires est généralement conservée dans le répertoire /lib/systemd/system.
Lorsqu’un logiciel installe des fichiers d’unité sur le système, il s’agit de l’emplacement où ils sont placés par défaut.

Qu’est-ce qu’un fichier de service sous Linux ?

Un fichier SERVICE est un fichier d’unité de service inclus avec systemd, un système init (initialisation) utilisé par diverses
distributions Linux pour amorcer l’espace utilisateur et gérer les processus. … systemd init system est une suite de programmes inclus dans diverses distributions Linux.
Le système est utilisé pour gérer différents aspects d’un serveur.

Où se trouvent les démons sous Linux ?

Linux démarre souvent les démons au démarrage. Scripts shell stockés dans /etc/init.d sont utilisés pour démarrer et arrêter les démons.
Le répertoire /lib/systemd/system contient les fichiers unitaires fournis par le système ou fournis par les packages installés.
Le répertoire /etc/systemd/system stocke les fichiers d’unité fournis par l’utilisateur.
Les logiciels à l’échelle du système utilisent souvent des fichiers de configuration stockés dans /etc, tandis que les applications
utilisateur utilisent souvent un « dotfile » – un fichier ou un répertoire dans le répertoire personnel précédé d’un point,
qui sous Unix masque le fichier ou le répertoire de la liste occasionnelle. Certains fichiers de configuration exécutent un ensemble de commandes au démarrage.
La configuration du noyau Linux se trouve généralement dans les sources du noyau dans le fichier :
/usr/src/linux/. configuration. make menuconfig – démarre un outil de configuration orienté terminal (en utilisant ncurses)
… make xconfig – démarre un outil de configuration basé sur X.